Skip to content

Accueil > Informations pratiques > Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Passerelle entre la cité et le monde scientifique imaginée en 1994 par Pierre-Gilles de Gennes, l’Espace des sciences, rebaptisé Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPGG) en juin 2007, est l’espace grand public de l’ESPCI Paris. Entre espace d’animation grand public et laboratoire d’innovation pour la médiation scientifique, il se situe à l’interface entre science, culture, art et société. Il constitue un lieu ouvert pour favoriser les échanges, les rencontres et les réflexions communes entre chercheurs, enseignants, journalistes, artistes, narrateurs, curieux des sciences et des cultures.

Les objectifs de l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes consistent essentiellement en la valorisation du patrimoine historique et des recherches menées à l’ESPCI Paris, ainsi qu’en leur mise en perspective du point de vue des relations science-technologie-société.

Son action s’étend dès lors selon plusieurs dimensions, dont :

  • Des expositions temporaires et permanentes (parmi lesquelles des instruments originaux de Pierre et Marie Curie) ;
  • Des événements, soirées, rencontres entre art, science et culture ;

Si l’ESPCI Paris est le lieu se forgent les technologies de demain, l’ESPGG peut être le lieu où l’on en parle, où l’on anticipe ces progrès pour en comprendre les enjeux, voire prévoir les controverses sociotechniques qui en émaneront. Pour ce faire, la réflexion sur les rapports science-société est particulièrement facilitée par les collaborations qu’il mène avec les artistes d’horizons les plus divers, et notamment issus de L’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad), considérant en effet que lorsque l’art se fait questionnement sur le monde et qu’il s’adresse à la science et à la technologie, il suscite auprès des scientifiques des interrogations et une réflexivité intéressantes à exposer.

Au-delà du grand public, l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes s’adresse également aux usagers que sont les professionnels concernés par la communication des sciences et les relations science-technologie-société. Chercheurs, industriels, journalistes, enseignants, étudiants sont invités à s’y former, valoriser leurs travaux, nouer de nouvelles collaborations, rencontrer le public et tester leurs idées d’avenir à la manière des nouveaux living labs, ou simplement visiter ses installations numériques, interactives ou historiques.

Depuis 2011, l’ESPGG est animé par le Groupe Traces avec le concours de l’association Les Atomes Crochus.

Comité de Pilotage de l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes

Le comité de pilotage de l’Espace des sciences rassemble des scientifiques et des responsables d’institutions muséographiques. Composé pour moitié de personnels de l’ESPCI et de PSL, il a vocation à mettre en liaison les activités de recherche de PSL et les activités d’animation muséographique et de transfert vers le grand public.
Son but est de proposer des thèmes d’exposition ou d’animation, de veiller à la qualité scientifique des évènements en proposant des commissaires d’expositions, des scientifiques référents et en mettant en contact muséographes et chercheurs. Il est aussi de faire connaître les activités de l’ESPGG aux différentes institutions de PSL en leur fournissant un support pour un projet de dissémination vers le grand public dans le cadre d’un projet scientifique. Ce comité se réunit environ une fois par mois et assure ainsi un suivi et un soutien continu à l’ESPGG.

Brigitte Leridon, ESPCI Paris (Présidente)
Hélène Chaudoreille, Directrice du pôle Ressources et savoirs, PSL
Renaud Huynh, Directeur du Musée Curie, Institut Curie
André Klarsfeld, ESPCI Paris
Veronique Bellosta, Directrice des études, ESPCI Paris
Mathilde Reyssat, ESPCI Paris
Etienne Guyon, ESPCI Paris
Didier Nectoux, Musée de minéralogie, MINES ParisTech
Antonin Eddi, ESPCI Paris
Remi Carminati, Directeur de la Recherche, ESPCI Paris
Jean-François Joanny, Directeur, ESPCI Paris
Olivier Abillon, ENS
Michel Schmitt, vice président numérique, PSL
Séverine Raimond, Observatoire de Paris
Emmanuel Mahé, Directeur de la recherche, ENSAD

Portfolio