Skip to content

Accueil > Evénements > Evénements passés > Tribunal de mauvaise foi : l’Intelligence Artificielle

Tribunal de mauvaise foi : l’Intelligence Artificielle

Jeudi 04 avril 2019, 18h à 20h

L’Intelligence Artificielle va-t-elle dominer le monde ? Sera-t-elle apocalyptique ou bienfaitrice ? L’ESPGG vous invite à prendre part à cette réflexion, en organisant un tribunal de mauvaise foi.

Sur les bancs de l’accusé·e : l’Intelligence Artificielle

Les avocat·es à charge et celles (ou ceux) de la défense devront utiliser des arguments moisis et autres biais cognitifs pour défendre leurs client·es.
Des « figures imposées » compliqueront la tâche des équipes.
Un jury honorable (mais de mauvaise foi) donnera son verdict à l’issue d’une joute verbale loufoque mais riche.

Jeudi 04 avril 2019, 18h à 20h, à l’ESPGG

Quatre équipes s’affrontent lors de ce concours de mauvaise foi organisé en tribunal.
Un groupe défend l’intelligence artificielle face à un autre groupe, bien décidé à la condamner. Elle va dominer le monde, c’est certain. Est-ce une bonne, ou une mauvaise nouvelle ?

Les avocat·es de l’intelligence artificielle prônent un monde plus juste, plus objectif. La répartition des richesses, la sauvegarde de l’environnement, la politique : l’intelligence règle le problème de l’erreur humaine. Une fois le contrôle dans les mains des machines, l’humanité n’est plus que repos, art, dialogue, et jeux.

Pour les autres, l’intelligence artificielle étant créée par l’humain, elle ne sera en aucun cas juste ou égalitaire. Les arguments de mauvaise fois s’articulent autour de la manipulation, de la fin des libertés des corps et des esprits. La machine ne comprend pas l’humain, comment peut-elle nous guider correctement ?

Le verdict (le vote de fin) sera sans appel, si l’utilisation de l’IA au quotidien plaît à toutes et tous, sa domination reste dans le registre de la dystopie.